Et les lucioles Vertes s’envolent en Argoat …ou « Décembre, même pas froid d’abord..Juste un peu humide »

with Un commentaire

En ce petit matin , (pas un matin pour rien comme dirait JJ Goldman 😉 , juste pour retrouver les copains), nous voici au rendez-vous avec plus ou moins de motivation…(au départ, seulement…une fois partis, tous semble « au taquet »).

L’AC BBC est peut-être un peu moins mobilisé mais une douzaine de gaillards se sont motivés à ce rendez-vous « légendaire »: sortie en uniforme Vert et bleu …et Jaune, et Orange (tiens, tiens , un Vigile de la Dir ici 😉 )…Non, non , seulement la Plume. Comme quelques autres, la lumière se fait un peu basse et si briller par les compétences ne suffit pas, mieux vaut se parer de couleurs plus excentriques.

(vu le nombre, on peut citer les valeureux du jour: Rico, JCervélo, Scirocco Freddy, GPS, Bison Affûté, Djohn, Eric L B, Yannick T (Mister T? ), Denis H , Pierre-Yves, Rég et La Plume)

Ceci étant, plusieurs des protagonistes s’illuminent également de quelques lucioles accrochées de ci de là…Sur les vélos mais également sur les casques tel notre JCervélo qui porte haut la lumière! 

Les « 9h » ont bien sonné (nous y étions)…et il est temps de se lancer vers cette petite virée entre amis.

La montée de Goaz Ar Mogn se fait presque tranquille …histoire de décalaminer les artères (comme dit GPS)…et mettre les organisme à température. celle-ci n’est d’ailleurs pas si fraîche que çà: 6/7°C  à minima.

Rapidement le train vert et bleu prend la mesure de la distance (marrant cette forme de pléonasme)…et les 65km du jour s’annonce « piquant ». Il y a un « peu » de relief. Petit braquet pour les plus véloces et grand plateau pour les plus puissants (et il y en a …notamment les Frérots Le Jalu..moins chantant que ceux de la Véga mais chez nous très à l’aise dans les tôles ondulées d’Argoat).

Le rythme se veut décidé mais tempéré…çà lâche parfois un peu mais aussitôt, l’élastique se détend …
La montée vers le Roc’h Glaz (point culminant du parcours , 300m) se fait quasi à travers les nuages …disons plutôt un voile brumeux ;-).

Désolé pour la piètre qualité des images du jour. L’humidité n’aura pas épargné , non plus, le téléphone portable!! Dommage d’avoir fait l’effort pour au final ne voir que des formes fantomatiques!!

Kérien arrivant, c’est notre élu Denis qui passe en « prem’s« ..Normal, ici, on respecte aussi les élus.

Ceux qui connaissent le parcours du jour prennent les devants …les autres étant de piètres « suiveurs » se contentent de suivre (pas de nom!!). oui président, la Plume n’a pu (et n’a su lire le programme du jour…Pas de journal à la maison. Bison Affûté (comme GPS) sont par contre bien au fait…Sans doute ont-ils eu plus de temps pour lire! 😉

Lanrivain nous accueille dans un calme presque reposant…Le groupe fuse désormais vers le Ménez Plat qu’il va descendre cette fois…Superbe panorama. Rico en position de recherche de vitesse , d’autres plus à l’arrière échangent en toute quiétude…Reposant vous dis-je!

 

Après la descente dans un cadre presque idyllique, le relief remontre son nez !! Le groupe est à nouveau soudé comme les 12 mois de l’année (Salopards, ne collant pas à l’esprit du club 😉 )…Mais beau film tout de même (C’est qui Yul Bryner chez nous? Scirocco? …Que Nenni ;-), il sort couvert).
D’ailleurs, il s’envole à nouveau devant… »Haut Haut » ou « toujours Plus Haut, toujours loin » …A votre guise…mais le bougre se veut très alerte dans les bosses…pour le moment!! (voir fin du résumé)

Après une petite escapade devant avec Rég (je crois), nos 2 grimpeurs rentrent dans le rang avant de foncer dans St Nicolas du Pélem..Gaffe ic, il semble qu’il y ait eu un ours polaire (Voyez avec Bison…Promis, il en a vu un) …Surtout cette Route humide, bandes blanches ne sont pas des plus rassurantes…et comme tout véhicule, nous sommes limités à 50!! Mon accoutrement du jour me prête peut-être dans déviantes sécurité routière ??? Dixit les JCervélo et Rico  dont je tairai les comportements !! (Pas de ce bois là…Mais quand même!! ) GAST quand même!

Le toboggan du jour nous amène vers Canihuel et un superbe panorama se dresse: l‘étang de Pélinnec. Avec la lumière qui se fait jour désormais, le fond légèrement grisé, c’est quasiment un tableau naturel qui se dessine.

Tous unanimes (pour ceux qui avaient les yeux « au vert« ): magnifique…On salue d’ailleurs le photographe au passage…Bien les lions, çà inspire le respect tout çà.

Aujourd’hui, pas de montée devant la mairie où pourtant une cycliste aurait eu plaisir à nous rejoindre. Pas grave, c’est dimanche Rozane ne travaille pas (normal).

Après une quasi pause (çà ne monte plus), le relief refait surface avec la montée vers les Carrières de Baudry et surtout celle d’après où à nouveau Scirocco Freddy s’énerve … Attention l’ami, à avoir les muscles bander autant, il est probable que çà ne dure qu’un temps !! (Voir tome 2, chapitre14 …en gros, la fin de page). Derrière çà tend et surtout çà lâche un peu.

St Gilles Pligeaux à gauche, c’est à droite que nous allons (et oui…)…Eric L B nous quitte là…Un rancard donc, sortie écourtée. Sage décision prise…Le reste du parcours va être encore sport et forcément plus long.

Souvent utilisé par les cyclos (dont nous), ce tronçon s’avère superbement jalonné de mégalithes et menhirs…Il y a quelques mois, j’avais beaucoup échangé avec Titif ici …(une petite pensée en passant).
Les panoramas sublimes s’attendent à perte de vues …normal, nous sommes sur une crête. Photos Photos, tak a picture……etc…Oui, mais pas si aisé avec ces foutus gants d’hiver …diversement appréciés de fait! Comme dirait Scirocco Freddy: pas facile à enfiler !!

Devant, çà file tout court…et mieux vaut ne pas trop trainer derrière… au risque de voir l’élastique « péter ». Nos rouleurs (Djohn, GPS, Bison Affûté, GPS, Rico) mènent un train d’enfer…Peut-être que d’autres aussi mais pas à l’avant pour le voir. (Désolé si j’omets des personnages de cette partie de l’histoire). Je reste avec Mister T, Scirocco et Cervélo (qui vient de lâcher la tête après y avoir mis son grain d’appétence à la braquasse).

Nos GPS semblent volontaires pour rallonger la sauce jusqu’à Quintin…Le parcours du jour n’y allant pas et surtout les forces commençant à manquer (la froide humidité des pieds sans doute aussi), mieux vaut savoir raison gardée. Direction St Gildas en direct…via un serpentin plutôt sympa en images mais moins en relief: un faux plat …ou surtout un vrai faux plat met à mal certains d’entre nous…UN certain grimpeur semble commencer à manquer de sauce (Bizarre…Scirocco Freddy, une légende alors ?) … Sachons également que bien d’autres commencent également à serrer un peu…La Plume aura égaré ses gambettes sur la pistes de danses vendredi soir (!! oui, c’est un fait)…Devant, les PUISSANTS nous tiraillent  à coups de 52 ou 53 dents …Ils en ont encore trop…on va attaquer les gencives derrières !!

St Gildas passé dans les travaux (gaffe), c’est direction Senven Léhart désormais…avec une suite de petites bosses qui viennent toxiner un peu plus les organismes…Djohn, Bison Affûté, La Plume (si, si je suis encore là 😉 ) mènent …et çà cause beaucoup moins. (« Au fait, La Plume, c’est fini quand ton texte? »  … »Patience, çà arrive » …un peu comme ce que nous disons aussi dans le peloton).

Pas de pause prévue aujourd’hui….Tant pis…Certes , mais c’est bien à Senven Léhart que nous lâchons quelques vessies sous le commandement du Chef de peloton…çà mousse chez Bison Affûté...D’autres profitent de la pause bienveillante et bienvenue avant l’assaut final vers Plésidy et Bourbriac. OK, pause …Désormais,  il nous remettre les gants (et oui, comment « faire » avec !!). Un gant n’était déjà pas facile après la prise d’images..mais 2, c’est logiquement 2 fois plus long…Je confirme.

Le groupe reprend sa « marche » en avant…et en avant marche vers les dernières difficultés du jour. Devant, Denis H et Mister T ont poursuivi leur route (et à raison: ils sont frigorifiés).
JCervélo nous quitte pour rejoindre ses pénates à Guingamp…et loupe le final. Salutations l’ami guingampais.

Plésidy passé (OUF!!), il faut désormais « gravir » la côte  de St Jude.. Bison Affûté toujours pas fatigué (il est atomique cet homme là) mène le tempo…qu’il doit d’ailleurs relâché…Son coeur bat-il ? Est-il bionique? Idem pour le fréro de quelques années son ainé! Fichtre.

Derrière, pas la joie…Scirocco Freddy gardera bien son vélo jusqu’au bout …mais les ailes du début se sont un peu étiolées…Qu’il se rassure, garder la roue des Le Jalu aujourd’hui ne fut pas une partie de plaisir!! De DUR DUR à MOU MOU, quelques dents suffisent.

Bison affûté (énervé aussi) mène la meute jusqu’au bourg de Bourbriac…Respect…donc Pancarte pour Bison Affûté… nous autres nous satisferons des places suivantes sans distingo.

Des records de battus STRAVA côté Djohn…mais sans doute aussi ceux qui l’accompagnaient (dont les GPS et Bison Affûté) …65km pour près de 700m de dénivelé…la Bretagne n’est pas tout à fait plate !! Et un petit 28km/h de moyenne …c’est l’hiver et largement suffisant.

L’heure est désormais à la récupération…donc direction le local. Une boisson fraîche au menu…et surtout le pot de Préz Rico qui fête ses 35 premières années (euh, on nous aurait menti?).

N’oublions pas Kiki …Qui attendait sagement dans la voiture de son Boss Denis…Bravo Kiki, tu es patient…aussi 😉Bonne semaine à tous

 

Petite pensée à nos blessés …dont un certain Roberto qui nous aura manqué ce matin…(aussi)…surtout pour l’orientation que certains semblaient avoir perdu! Bonne rétablissement l’ami 😉

 

PS: N’oubliez pas la sortie Téléthon samedi prochain. Rendez-vous 8h30 à Bourbriac pour rallier Senven Léhart à 9h…Prévoyez de la monnaie pour l’engagement (plus d’infos auprès du Préz)

 

Autre info: Pensez à vos licences…voir la rubrique en question …
Pour celles et ceux voulant être couvert pour les cyclosportives, certificat médical obligatoire…(comme spécifié). Plus d’infos auprès de Rico ou la Plume

 

Une réponse

  1. Anonyme
    | Répondre

    un super roman frangin maintenant je vais faire un gros dodo

Laisser un commentaire