Après le Mercato « divers » !! Haro sur les Monts d’Argoat

with 2 commentaires
Merci à Thomas, service Presse

Après une petite pause du service presse (il faut prendre un peu sa respiration de temps en temps), voici quelques mots de cette superbe sortie en Argoat.

Au rendez-vous, le photographe officiel désormais (Thomas que je salue) et une bande d’énervés (peut-on être autrement!!) près à en découdre et à tisser une belle histoire …encore.

14 en ces temps maussades…Ah , belle mobilisation…Sans doute l’effet de la galette de vendredi soir 😉 …

Le programme s’annonce copieux … l’heure sonnante et « trébuchante » nous pousse à nous mettre en route …Direction les hauteurs (ah oui, déjà ) de St Houarneau à rythme sage …si si ..presque posé. Les échanges possibles entre nous en sont les témoins.

Lolo et John ont pris les choses en mains …et la température monte peu à peu (comme l’altitude). Nous arrivons très vite près des mégalithes de Cosquer Jéhan, donnant un aspect très touristique et historique aux premiers kilomètres.

Le peloton file doucement (sur la « plaque » en somme!) vers Maël Pestivien avec quelques montées …de rythme qu’il faut parfois maîtriser. « Hola, que diable !! » mais pas de « douzic » de notre ami Sagan que je salue (en passant 😉 ) .

Après une belle portion de chauffe (et oui, çà monte sans cesse ou avec peu de répit), le tracé du jour nous amène vers le territoire des voisins des Callacois. Et oui les « jeunes recrues » de Claude et Djé, ici çà cause…aussi mais moins tant l’oxygène peut parfois manquer (là, un brin d’exagération 😉 ). Ceci étant, après les efforts, le réconfort: çà descend! Belle portion en effet vers les bas de St Servais …Les routes plutôt humides voire grasses, mieux vaut se méfier …et éviter les copains sans garde-boue! et si possible de caler devant (là, mieux en avoir un peu dans les gambettes …d’autant que Djohn et Rico ont pris les commandes!…MACHINE !!)

Après cette portion bienvenue pour la récupération, petite grimpette …à 22 de moyenne !! Pas plus dixit Commandant Djohn…d’autant que çà pique un peu sur l’arrière. Montée , où çà ? Ah si , jusque là puisque çà descend maintenant…vers Callac avec un panorama et des atouts à promouvoir, n’est-ce pas Denis H (Alias le Sanglier…des nos Ardennes…perso, un autre Pseudo me semble plus opportun les gars…Une teigne certes mais moins sauvage. Blaireau, c’est déjà pris…mais çà pourrait lui aller à notre ami (il ne lâche rien l’animal..Respect). A bon entendeur, merci pour un pseudo plus adéquate

Callac passé, place à une autre difficulté avec la montée vers Calanhel. Le décor s’avère superbe …Aussi ou encore., d’autant que la route a été refaite. Notre Scirocco semble voler devant… »Doucement l’ami…N’est point la soquette trop légère » …il faut que tout le monde suive. Et mieux vaut en garder sous le pied (et dans la soquette): le reste du tracé se veut également « sympathique » ..presque hospitalier! A son tour, La Plume revêtu de son habit DDE (DIRa-t-on!) avoue également une envie de pousser la cylindrée ! Hola , point trop n’en faut. Gardons la cohésion du groupe…et fait plutôt coucou aux amis chasseurs affublés du même orange. Sans doute une couleur que le chevreuil ne craint pas, à en croire celui gisant sur les épaules d’un chasseur. (Pas d’image prise…histoire de respecter l’animal).

La portion suivante se fait sur un plateau où cette fois, les rouleurs mettent en route …à l’image de Bison Affûté ou encore GPS.

Vitesse augmentant, pas un temps à rester trop loin derrière !! L’élastique tendue a d’ailleurs « pété » plusieurs fois…Lolo veille au grain derrière en soutenant notre ami Eric L B, qui marque ici un retour avec toujours autant de volonté. Respect monsieur.

Entrée dans Beffou

Devant, les grimpeurs doivent mettre le hola (non pas un bonjour espagnol mais plus un frein breton)…Après les envolées de Scirocco et la Plume, c’est désormais Rég qui doit, aussi, se raisonner…à raison et sans se faire houspiller comme il est coutume de faire chez nous. Le groupe prime …et la prime est pour le groupe 😉 .

A l’approche du massif de Beffou, on aperçoit devant un petit groupe (de 2 ou 4 cyclos) !! Nul besoin de plus pour allumer un peu plus la mèche déjà bien amorcée. Grosse partie de manivelles au rythme des Guitares (ici, la gambettes). Presque pas le temps de faire des photos (Oups…rangement de l’appareil)…dommage, le décor en valait la peine….La Folie à Beffou !

Des « Masques de terre » …dont les 2 recrues Sacré mercato 😉

Loguivy Plougras marque la pause…bienvenue d’ailleurs tant pour vider les vases, remplir les bidons, et également se mettre un coup de gants de toilette !! Accessoirement, un pain au chocolat (ou presque) et quelques barres de céréales.

Point le temps de flemmarder, il nous faut reprendre la route…bordée des flots de St Emilion …Non pas le grand cru mais plus un affluent du Guic. Un bien bel endroit où nature et sport se marient à souhaits.

Les kilomètres passés commencent ici à marquer les organismes…et les quelques petites montées font tousser. Sale hiver …dont le mercato nous a amené de beaux spécimens qui suivent sans souci: Claude le Viking et Djé l’italien (clin d’oeil à un certain bi-cylindre).
A l’approche de Plounévez Moëdec, alerte alerte…Par où va-t-on? Tergiversation, et décision…et tout çà rapidement (pas que çà à faire chez les AC BBC 😉 ). Décision est prise de prendre la direction de Loc Envel .
AH AH Appel à la vigilance : route humide, étroitesse de la voie et surtout quelques virages dont les 2 derniers très « chauds ». Un certain Rico s’en rappelle encore …Les chemins sont parfois accueillants (plus que les routes ;-)) .

Vallée de St Emilion ici

Bref….Belle Isle nous accueille mais peu de temps…juste le temps que tout le monde se retrouve et déguster les 10 km de montée qui arrive. Et oui, commandant Djohn nous a fait le calcul. Le Sanglier (décidément, il faut trouver autre chose) et son ami Bison mènent la troupe …et de belles manières. Trop parfois au grand dame de certains éléments qui commencent à calculer le « reste à fournir ». Les maths sont ici nécessaires mais finalement point salutaires. Pour Jcervélo (incognito 😉 ) le compte est bon… Lolo en bon veilleur le soutient . Le groupe se relève au coup de klaxon (logique , ici non matheuse…Juste solidaire).

Gurunhuel marque la fin des 10 km de montée et laisse enfin place à une superbe descente…Superbe d’autant que la lumière fait ici son apparition et semble arroser les fonds sombres de nos monts. Clic Clac…mais surtout on claque le grand plateau : devant, c’est parti. Djohn, Rico, Djé, Gps…à donf!

Mais voilà, après une descente, très souvent une montée ! Et là, tempo …plus que quelques kilomètres avant la fin, et surtout la montée de Coat Forn! Encore une bosse qui reste souvent dans les chaussettes (ou soquettes selon!). Chez  Les Fréros Le Jalu, point besoin de petit plateau…La puissance d’abord. Et croyez moi …j’en suis témoin (comme ceux qui sont derrière). Chapeau messieurs….Aux temps passés devant, Bison vainqueur.

Maintenant la messe est dite derrière pour les moins alertes …et devant, çà commence à calculer (décidément, j’aurai du faire Math première langue!). Goas Prenn sera le juge de paix…encore une fois. Bison mène le train mais la Plume est roublard (oui, il peut être vicieux aussi). A mi-pente, départ grand plateau et on verra ! Derrière, il y a eu tergiversations avec entre Lolo, GPS et Denis (Oui je préfère en attendant mieux que sanglier)..et peut-être d’autres.

Après un finish des plus accidentés, les guerriers du jour se retrouvent comme d’hab au local (avec nos amis Le Pirate et GG)…avec une promesse: remettre çà au plus vite 😉 . 75km avec un dénivelé de + de 870m env.’ selon Djohn ‘ .

La Plume vous salue
(Infos: pas d’article chaque Week-end…Sauf si la rémunération est revue par le service Compta !!…Mince alors!)

A dimanche les gars …et bienvenue à nos recrues et à celles qui pourront nous rejoindre encore (34 licenciés à ce jour et quelques autres à venir)…Les AC BBC se portent bien et se le rendent bien.

 

 

 

2 réponses

  1. Anonyme
    | Répondre

    Bravo La Plume,
    Joli récit, l’art de mettre en mots les souvenirs de ces sorties du dimanche matin.
    un vrai plaisir à lire.

    • calimerobzh
      | Répondre

      Merci du commentaire.
      C’est KIKI ? Merci de préciser …Et mieux en adressant le mail (Réception automatique des futurs « récits »…ou « Brèves du service Presse …pour ne pas dire pressé !

N'hésitez pas à laisser un commentaire... ;-)...amicaux bien entendu.