Sortie du 11 novembre : Entraide et respect

with 3 commentaires

Jour des Poilus, jour de respect …Les chasseurs cyclistes de 14-18

 

velo-pli1
Un vélo d’époque version pliante

(Un peu d’histoire http://racontemoi1418.fr/les-plumes-de-poilus/#1 )

Rien à voir avec nos aïeux à qui le plus grand respect est dû, les Poilus (ou moins poilus) de l’AC BBC présents en ce jour d’armistice sont restés paisibles !!
Le profil du jour ? La température ? Ou simplement l’envie de rester ensemble ?
Je pencherai pour un mélange de tout çà.
9h sonnant (et trébuchant plus tard pour un certain Robert ! !Cf plus loin dans le « résumé !!)…le groupe composé de 13 ou 14 camarades s’élancent vers l’Argoat.dsc_0316
Nous avons le plaisir d’accueillir Petit Djohn, alias Melvin …une graine de champion en devenir sans aucun doute.
A noter: 60 années d’écart avec notre doyen je crois , bien présent aujourd’hui, Ghislain.
L’histoire est en marche…ou en route surtout.

« Hacia las colinas bretonas » …Holà !!! Houla surtout dès que çà grimpe un peu …les endiablés de devant ont la socquette légère !! « Tranquille…piano, douzic »…never mind : molo quoi.
Sitôt dit, sitôt fait, le groupe recolle…nous n’avons fait que 15km !…en reste 45 , et pas des plus simples. Le menu du jour s’avère copieux, avec un parfum de campagne mégalithique, suave parfois…Qu’il est bon de respirer « fuerte y muy bueno » ! Certes il fait un peu « frisquet » mais quel pied ce temps d’automne. Les couleurs se multiplient au fur et à mesure que l’hiver s’annonce …Nous profitons de superbes panoramas et de quelques belles images.

Les Vert-et-Bleus  s’enfoncent vers l’Argoat avec son profil sportif dessiné à travers les vallons, les massifs boisés…

Après St Connan, une petite escapade devant pour chercher une « hauteur » plus élevée que mon mètre 68 !! Ah, chouette…un container à papier. « Hop hop hop« , je prends 1,50m de plus !!! Vertigineux ? Que nenni, juste une envie de prendre de la hauteur pour une vue « panoramix » sur nos oiseaux Vert-et-bleus.
2 pelotons se sont formés du fait de quelques « coups de cul » parfois sélectifs…Clic clac…merci Kodack ! Petit échange avec un exploitant menant son troupeau au pré…et il me faut retrouver le mien (..de troupeau) qui se dirige à bonne allure vers St Gilles Pligeaux. Oups…çà pique mais calme : pas de montée cardiaque dixit mes coachs et néanmoins coéquipiers d’entrainement. No souci…çà va rentrer au « tiempo ».
La descente vers Canihuel se fait à « bloc » pour petit et grand John…ainsi que quelques autres. Gare à la chute : çà peut glisser ici…et l’heure n’est pas à « taper dedans »…Si si, il est possible de trouver quelques onces de raison chez nous. Le calme revient en longeant l’étang de Pellinec avec une brume automnale …On dirait que l’étang respire !

 

La pause esdsc_0332t annoncée dans quelques kilomètres : St Nicolas du Pélem. Les vessies sont-elles pleines au point de voir quelques « pressés » !! Vite, vite !! Certains prennent un peu plus de temps…Ici, point de « douzic »…l’air ambiant saisit quelques extrémités (je parle des pieds bien entendu).
Le temps de quelques échanges toujours amicaux voire très amicaux, une barre de céréales ou autre, nous repartons avec un programme tout aussi sympathique que celui vécu jusqu’ici.

Tout juste sorti de St Nicolas, nous pensons deviner un cycliste ravitailleur !!!
Et bien « trompage » : ce n’est qu’un comparse cycliste du Brexit, un anglais baladant son compagnon à 4 pattes. Photo loupée!! J’opte pour une pause prises de vue de notre ami GB qui se prête au jeu avec plaisir.
Oups !!! Les amis ne sont pas aperçus de cette halte curieuse…Le Tof est-il devant ou derrière ?Globe Rider
Et bien derrière …et la plaque a dû être utilisée (désolé les coachs). La descente dans les bois restant parfois tendancieuse avec son lit de feuille, la route parfois presque carrossable se fait piégeuse. Au Ménez-plat, je retrouve mes amis…un brin cramé ! Certains piochent ici …et j’avoue que c’est tant mieux : récupération désormais. Tonton John semble vouloir s’aérer…et petit John commence à cuire un peu. Papy Yvon s’avère d’un secours et prend soins de mener notre jeune ami vers les hauteurs. Oh oh, Tonton John, il te faut te montrer plus calme…comme quelques autres moins émoussés par le relief.

Lanrivain passé, direction Maël Pestivien…Normalement.
Un certain Robert semble hésiter sur la direction à prendre…et nous fait une démonstration de sa souplesse légendaire ! « Pirouette, cacahouète ! » …Il voudrait imiter notre ami René (que je salue au passage) qu’il ne s’y prendrait pas mieux ! Chute pour Roberto mais sans bobos si ce n’est un dérailleur plus dans l’axe ! Un peu de bricolage (Robert, je vais devoir facturer !!), et çà repart.

Maël Pestivien : nouvelle pause pour cause de dérailleur récalcitrant…Un peu de mécanique à prévoir à l’issue de la sortie.
Rien d’alarmant mais devant, c’est parti. Il y en a un peu partout. Le peloton se reformera au bout de quelques petits kilomètres un peu avant Ty Person. Montée plutôt appréciée par John, cette fois, il reste avec le neveu …Ben oui, Tonton John…Entraide ...et oui, et avec plaisirsil a besoin de toi 😉 .
Yvon toujours et notre président Rico toujours aux petits soins des autres, notre doyen trouve en eux une main salvatrice. Lolo P. aussi aura aidé je crois.

En l’état, l’entraide ne peut moins être illustrée qu’ici par cette photo dans Ty Person… Superbe ambiance vous dis-je.
Au carrefour, Gillou nous quitte pour rentrer vers son nid de Pont Melvez …
Il reprend du poil de la bête…j’en suis fort aise…et nous aurons encore le plaisir de nous retrouver dimanche.

Un peu moins de 10 « bornes », mais tout le monde est là…çà ne saurait durer. Après Logoray, notre « Scirocco Fredy » (Yves Le D) mène le groupe à une allure plutôt soutenue…Derrière çà craque…normal.
La ligne droite désormais : Qui va sortir du « bois » ? J’ai comme qui dirait une forte présomption …John ? Franck ? Yvon V ?
Une pièce sur John…et « paf » Gagné. Tonton John debout (il est « haut » l’animal !) nous place une banderille …suivi par ??? Franck ? Tof ? Non…pas décidé : pas le moment, c’est période de calme.
C’est en fait notre Sagan (Yvon) qui sort derrière (mais sans doute un peu trop loin)…et Petit John semble aussi en découdre ! Ben mince alors…Cuit ? Pas complètement.
Virages plutôt serrés et glissants, perso, j’opte pour une séance de forte poussée à l’entrée du bourg…mais sans monter le cœur (en ai-je encore ???).

La rue du Télégraphe marque la fin de la sortie et l’entrée des artistes du jour vers la place du centre.

11h30 et un peu plus de 60km à une allure de 25-26 de moyenne…Nickel. Manque plus qu’une petite pause méritée au foyer pour marquer un anniversaire : celui de nos Poilus de 14-18 sans qui le monde serait forcément différent.

 

Respect, esprit d’équipe…Bravo les Vert-et-bleus que nous retrouverons dimanche

 

 AFP AC BBC News

3 réponses

  1. sylvie
    | Répondre

    quelle prose!!!!!!!! bravo – pour les mordus et les initié de vélo (byciclette….) c’est un régal de te lire.
    chapeau bas

    • admin
      | Répondre

      Grand merci ;-)…C’est aussi très agréable d’écrire nos quelques péripéties voire aventures.
      A bientôt
      Tof, alias Afp AC BBC News

  2. personnic jonathan
    | Répondre

    que du bonheur de roulé avec une equipe non je dirais plutot une super bande de pote qui adore la byciclette

N'hésitez pas à laisser un commentaire... ;-)...amicaux bien entendu.